avatar

Rubus de Maine-et-Loire

C'est reparti pour un tour avec les Rubus :)

Nombre de spécimens
1529
Contributions
12964
Chef de mission
Ouverture
03 mars 2020
Contribuer
90 membres
1209 spécimens vus
1118 spécimens complets

Avancement de la mission

Objectif : 1118 / 1529 specimens

Cette nouvelle mission Rubus fait suite aux missions Rubus de 2018. Vous vous rappelez sans doute, ces dernières étaient destinées à trier les spécimens, selon leur département et leur centurie (exemple de la mission la revanche des Rubus).

Le Maine-et-Loire


Léon Gaston Genevier, Domaine public, via Wikimedia commons

Cette fois-ci, votre mission concerne en particulier les Rubus de Maine-et-Loire, sur lesquelles nous souhaitons aujourd'hui tout savoir.
Le Maine-et-Loire est en effet un département important pour les Rubus. C'est le lieu où des botanistes renommés, tels que Alexandre Boreau (1803-1875), Gaston Genevier (1830-1880) et Georges Bouvet (1850-1929), décrirent des centaines de nouvelles espèces, sous-espèces, variétés et hybrides pour la science. Leur travail est colossal, et rares sont les botanistes qui savent s'y retrouver aujourd'hui. Ainsi, votre aide sera précieuse. La connaissance dort et vous allez contribuer à la réveiller !

L'ensemble de ces missions dédiées aux Ronces (Rubus, famille des Rosacées), se placent dans le contexte d'un renouveau de l'intérêt porté à la biodiversité de ce genre complexe, autrefois très étudié, et qui fut relativement délaissé pendant près d'un siècle. Afin de réévaluer les nombreuses espèces anciennement décrites, il s'agit de retourner sur le lieux de leur récolte, de tenter de les retrouver à ces endroits et ailleurs, afin de les étudier sur le terrain.
Le spécimen d'herbier est ainsi le point de départ de cette longue enquête. Et informer ces spécimens, c'est donc collaborer directement à cet immense travail ! Un grand merci à celles et ceux qui participeront à ce projet oeuvrant à une meilleure prise en compte de la biodiversité des Rubus.
La France métropolitaine compte probablement un millier d'espèces de Rubus, sur les 7 000 à 8 000 espèces végétales que compte sa flore vasculaires. Une diversité encore très mal connue aujourd'hui, dont le rôle écologique est pourtant très important au sein des écosystèmes.

 

Cette mission, lauréate de l'appel à projets 2018, est proposée par David Mercier.

Illustrations :
- Panorama : Rubus procerus P.J.Müll. ex Boulay (bdtfx) par Lydie Dufeu, CC-BY-SA, via Tela Botanica

Top des botanistes renseignés

Aucune donnée pour l'instant
Nom Nombre d'entrées validées
{{ botanist[0] }} {{ formatNumber(botanist[2]) }}

Les siècles

Pays

Régions

Nombre de spécimens

Avancement par question

spécimen {{ q.shortLabel }}
{{ stat.specimen.code }}
· {{ qs.answerCount }}
Afficher plus de contributions Chargement Toutes les contributions sont affichées
# Herbonaute Total {{ q.shortLabel }}
{{ $index + 1 }} {{ stat.user.login }} [compte supprimé] {{ stat.answerCount }} {{c.answerCount}} ·
Afficher les membres suivants Tous les membres sont affichés
Seuls les membres ayant contribué au moins une fois apparaissent dans le classement.

Aucun résultat

 
{{message.author}}
{{discussion.title}}
[compte supprimé]
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}
Montrer tous les messages
La discussion est close

Derniers messages

Aucun résultat

{{message.author}}
{{message.author}} [compte supprimé]
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}

Activité

Afficher plus d'activité Chargement Toute l'activité est affichée
Conçu et développé par